La Libre.be > Actu > Bruxelles > Article
Journée internationale des droits de la femme

Les droits des femmes au cœur du parlement
Stéphanie Bocart

Mis en ligne le 08/03/2010

Parlement régional, Cocof et VGC dédient leur séance des 5 et 12 mars aux droits des femmes. Une proposition d’ordonnance est déposée.
Comme chaque année depuis 1977, le 8 mars est consacré "Journée internationale de la femme". Et si les femmes ont vu, à force de ténacité, leur condition s’améliorer quelque peu, les acquis restent toutefois très fragiles et les avancées à concrétiser très nombreuses. Aujourd’hui encore, 70 % des femmes demeurent confrontées à la violence au cours de leur vie; l’accès aux marchés du travail et à une profession décente reste limité pour les femmes (en 2008, la population active comptait ainsi 52,6 % de femmes pour 77,5 % d’hommes); une femme sur cinq peine pour s’en sortir financièrement en Belgique;

C’est parce que les parlementaires bruxelloises, tous partis démocratiques confondus (majorité et opposition, francophones et néerlandophones), se savent "privilégiées" qu’elles ont à cœur de profiter de leur statut pour relayer au sein de leur assemblée - Cocof, VGC et parlement régional bruxellois - les combats de toutes les femmes.

Violence contre les femmes : la campagne du Parlement européen

8 mars 2010 : Nouvelle campagne du Parlement Européen contre les violences faites aux femmes

La violence à l'égard des femmes doit être considérée comme une violation des droits de l'homme, et notamment du droit à la vie, à la sécurité, à la dignité et à l'intégrité physique et morale.La violence à l'égard des femmes doit être considérée comme une violation des droits de l'homme, et notamment du droit à la vie, à la sécurité, à la dignité et à l'intégrité physique et morale.

Ce 8 mars 2010, le Parlement Europeen dedie une page speciale à la lutte contre les violences faites aux femmes. La date du 8 mars 2010, Journée internationale des Droits des Femmes, est symbolique et témoigne de la volonté du Parlement Europeen de consacrer comme priorite la politique de lutte contre les violences faites aux femmes.

Tout au long du mois de mars, cette page couvrira les évènements organisés par le Parlement européen sur le thème des violences faites aux femmes. Députés européens, députés nationaux, invités de marque, experts et grand public contribueront à un large débat grâce à des séminaires, des actions ciblées ou même via Facebook.

Cette page tend également à rappeler que, le 26 novembre 2009, le Parlement européen a adopté une résolution - rédigée par la commission parlementaire des droits de la femme et de l'égalité des genres - pour lutter contre ce fléau, invitant, entre autres, la Commission à élaborer une directive globale sur la prévention et la lutte contre toutes les formes de violences à l'égard des femmes.

Troisième Marche Mondiale des femmes à Bruxelles

Invitation Troisième Marche Mondiale des femmes à Bruxelles - 6 mars  2010

Ensemble, des femmes et des hommes, soutenus par de nombreuses associations sociales et culturelles marcheront le samedi 6 mars dans le centre de Bruxelles[i].

Cette marche s’inscrit dans la 100ième Journée Internationale des Femmes et dans l’année d’action 2010 de la Marche Mondiale des Femmes Internationale[ii]

Les quatre thèmes de la Marche Mondiale 2010 sont :

·        Contre la misère, l’autonomie financière !

·        Stop aux violences, stop aux silences !

·        Les services publics ne sont pas à vendre !

·        La force des femmes = une chance pour la paix

La Marche démarre à la Bourse de Bruxelles et se clôture au Palais de Justice.

Elle sera animée, haute en couleurs et accompagnée par le roulement des tambours de Famba[iii].

Le cortège passera par 4 lieux symboliques en se focalisant à chaque fois sur l’un des champs d’action de la 3ième Marche Mondiale :

1.    départ à la Bourse de Bruxelles à 13h : thème: pauvreté et autonomie économique des femmes

2.    passage à la Place Saint Jean  : thème: paix et démilitarisation (symbole: statue de Gabrielle Petit, résistante)

3.   passage à la Place de la Chapelle : thème: les biens communs et les service publics

L’information à destination des séniors

Question orale adressée à Monsieur Emir Kir, Ministre en charge de l'action sociale et de la famille
Concerne: L' information à destination des séniors - 3 mars 2010. La réponse est disponible ici.

Le compte-rendu  est disponible page 20 en cliquant ici

L’information à destination des personnes âgées doit certainement constituer une priorité. Dans le deuxième cahier du Rapport bruxellois sur l’état de la Pauvreté 2008, « Pauvreté et vieillissement », publié par l’Observatoire de la Santé et du Social à Bruxelles, il ressortait déjà que l’information était trop peu accessible et que la communication entre les services et les usagers était mal adaptée.

Actualités MR

Actualités MR
Actualité Viviane Teitelbaum : nouvelle Présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique

Publié le 24 février 2010

Corinne De Permentier, Présidente des Femmes Réformatrices, Didier Reynders, Président du MR, félicitent Viviane Teitelbaum et Fatoumata Sidibé pour leur élection au Conseil des Femmes Francophones de Belgique.

Cette élection a eu lieu ce 23 février 2010 au cours de l'assemblée générale de cette instance pluraliste, qui devait procéder à l'élection d'une nouvelle Présidente ainsi qu'au renouvellement d'une partie de son Conseil d'Administration.

Au cours de cette séance Viviane Teitelbaum, Députée bruxelloise, conseillère communale à Ixelles, a été élue à la Présidence. Elle est Licenciée en Journalisme et Communications Sociales à l'ULB, Master of Arts en Relations Internationales aux USA. Elle est également présidente du Comité d'avis pour l'égalité des chances entre les hommes et les femmes au Parlement bruxellois.

La Députée bruxelloise, Fatoumata Sidibé, ancienne Présidente de « Ni Pute ni soumise », a, quant à elle, été élue au Conseil d'Administration.

Rappelons que le Conseil des Femmes Francophones de Belgique, né en 1975 de la scission du CNFB (Conseil national des Femmes belges), est constitué d'associations membres et de membres individuels.

Actuellement les femmes représentent un peu plus de la moitié de la population. Depuis 1905, le conseil des femmes a voulu représenter des associations féminines en Communauté française, là où se prennent les décisions, les choix de société qui nous engagent dans l'avenir.

Pour répondre à cet objectif, le Conseil des femmes a choisi de porter entre autres son travail sur les points suivants :

Pages