Mise en place d'un numéro vert

Parlement francophone bruxellois

Interpellation de Fatoumata SIDIBE, députée MR-FDF, à Emir KIR, Ministre chargé de la Famille et del’Aide sociale concernant la mise la Concerne: Mise en place d’un numéro vert s’adressant aux femmes victimes de violence et à leurs proches -  4 décembre 2009 . L'interpellation est disponible ici.

Le compte-rendu est disponible page 30 en cliquant ici

Madame la Présidente,
Monsieur le Ministre,
Chers collègues,

Mon intervention portera sur la mise en place d’un numéro vert s’adressant aux femmes victimes de violence et à leurs proches.
On le sait, le 25 novembre est la Journée Internationale pour l'élimination dela violence à l'égard des femmes.

Cette journée est extrêmement importante. On ne répètera jamais assez qu’en Belgique une femme sur cinq est victime de violences conjugales et familiales.

Plus de 130 dossiers relatifs à des faits de violences conjugales sont ouverts chaque jour.

En 2007, on dénombrait 35 femmes victimes d’assassinat ou de meurtre en Belgique (contre 18 en 2006).

« Le Manifeste de Bruxelles des femmes et des hommes contre la violence à l’égard des femmes »

« Le Manifeste de Bruxelles
des femmes et des hommes contre la violence à l’égard des femmes »
Des millions de femmes sont victimes de violences dans le monde.
Il s’agit du plus grand scandale en matière des droits humains et de la violation des droits fondamentaux la plus importante en nombre, présente sur tous les continents et dans toutes les sociétés, en temps de paix comme en temps de guerre ou de conflit.
La Déclaration universelle des Droits de l’Homme ainsi que de nombreux textes internationaux ambitionnent de garantir aux femmes une vie exempte de violence.
Force est de constater, en voyant l’étendue des dégâts engendrés par ces violences et le nombre de victimes, que les États manquent à leurs engagements et à leurs obligations de prévenir et d’éliminer toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles.
Cette violence se retrouve dans la sphère privée, dans la communauté, sur le lieu de travail, et dans la rue. Elle va du harcèlement moral, aux menaces, aux insultes, à la traite, à la prostitution forcée, au meurtre, en passant par les coups, les mutilations, et le viol.
En Belgique aussi, aujourd’hui encore, trop de femmes risquent quotidiennement d’être agressées moralement, psychologiquement, physiquement, sexuellement.
Ces femmes vivent au quotidien un calvaire trop souvent passé sous silence. Elles mènent pourtant chaque jour le même combat sans cesse renouvelé: survivre malgré la douleur physique et psychologique.
Par le présent manifeste, nous, femmes et hommes, victimes ou non, prenons position catégoriquement contre ce fléau et nous déclarons solidaires avec toutes ces victimes

Projet de construction d’une mosquée turque à Saint-Josse

Parlement de la Région Bruxelles-Capitale

Question écrite de Madame Fatoumata Sidibé, députée MR-FDF, à Monsieur Emir Kir, Ministre en charge de l’urbanisme - 13 octobre 2009
Concerne :  Projet de construction d’une mosquée turque à Saint-Josse. La réponse est disponible ici.

L’actualité a fait état du projet de construction d’une grande mosquée turque à Saint-Josse.
Afin de se faire une idée concrète de ce projet, je souhaiterais poser quelques questions à Monsieur le Ministre.

9 octobre - Voitures de fonction au sein des collèges communaux.

Parlement de la Région Bruxelles-Capitale

Question écrite de Madame Fatoumata Sidibé, députée MR-FDF, à Monsieur Charles Picqué, Ministre en charge des Pouvoirs locaux - 9 octobre
Concerne :  Voitures de fonction au sein des collèges communaux. La réponse  est disponible  ici

L’actualité a fait état de l’utilisation d’un membre de la police comme chauffeur d’un bourgmestre, avec un nombre d’heures supplémentaires impressionnantes. Cette actualité montre le besoin de clarifier l’utilisation de voitures de fonction au sein des collèges communaux.

9 octobre

Parlement régional bruxellois

Question écrite de Madame Fatoumata Sidibé, députée MR-FDF, à Monsieur Charles Picqué Ministre en charge des Pouvoirs locaux- 9 octobre .
Concerne :  Voitures de fonction au sein des collèges communaux.
L’actualité a fait état de l’utilisation d’un membre de la police comme chauffeur d’un bourgmestre, avec un nombre d’heures supplémentaires impressionnantes. Réponse page 28 est disponible ici
Cette actualité montre le besoin de clarifier l’utilisation de voitures de fonction au sein des collèges communaux.

Pages