Fatoumata Sidibé - Députée bruxelloise - Llutte contre les violences faites aux femmes

La lutte contre les violences faites aux femmes

Interpellation de Mme Fatoumata SIDIBE, Députée bruxelloise FDF, à Mme Céline Fremault, Ministre, chargée de la Politique d'aide aux personnes handicapées, de l'Action sociale, de la Famille et des Relations internationales.

Concerne :         La lutte contre les violences faites aux femmes. La réponse est disponible ici.

Les violences envers les femmes constituent une des violations des Droits de l'Homme les plus répandues dans tous les pays, quels que soient  les groupes socio-économiques, religieux et culturels. C’est un problème de santé publique mondiale. Chaque année, le 25 novembre, la « Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes », donne l’occasion de faire le point est fait sur les avancées et aussi hélas les reculs en la matière. Les associations militantes organisent plusieurs manifestations de sensibilisation sur ce fléau.

En Belgique, différentes mesures ont été prises.

En 2001, le premier « Plan d’action national contre la violence faite aux femmes »  a été élaboré. Toutes les actions menées dans le cadre de la lutte contre la violence faite aux femmes étaient enfin coordonnées et établies en concertation. Trois autres plans d’actions ont suivi et ont donné lieu à  une définition des violences entre partenaires. 

Le quatrième PAN 2010-2014 prévoit un champ d’action élargi à d’autres formes de violences : les mariages forcés, les violences liées à l’honneur et les mutilations génitales féminines.